• Citations qui m'ont marquée dans L'histoire sans fin de Michael Ende

     

    « C'était bien là ce dont il avait tant de fois rêvé : une histoire qui ne finit jamais ! Le livres des livres. »

     

     

    « Je voudrais bien savoir, se dit-il, ce qui se passe réellement dans un livre, tant qu'il est fermé. Il n'y a là, bien sûr, que des lettres imprimées sur du papier, et pourtant, il doit bien se passer quelque chose puisque, quand je l'ouvre, une histoire entière est là d'un seul coup. Il y a des personnages, que je ne connais pas encore, et il y a toutes les aventures, tous les exploits et les combats possibles – parfois surviennent des tempêtes, ou bien on se retrouve dans des villes et des pays étrangers. Tout cela est d'une façon ou d'une autre à l'intérieur du livre. Il faut le lire pour le vivre, c'est évident. Mais c'est déjà dans le livre à l'avance. Je voudrais bien savoir comment. »

     


    votre commentaire
  • "Je voulais juste te dire que si on ne s'en sort pas... J'aurais appris que, tout au fond de toi, il y a une étincelle de bonté.

    - Souviens-toi simplement que j'aurais appris que, tout au fond de toi, tu es suffisamment salaud pour valoir la peine qu'on t'apprécie."

     

    "Salut! Ça va? Est-ce que le monde est arrivé à expiration? "

     

    "La plupart des ouvrages qui traitent de sorcellerie vous diront que les sorcières officient dans le plus simple appareil. C'est parce que la plupart des traités sur la sorcellerie ont été écrits par des hommes."

     

    "Le Paradis est totalement dépourvu de bon goût. Et y a pas un seul restaurant Japonais."

     

    "De toute façon, recevoir une éducation sataniste tend à dépoétiser la chose. C'est quelque chose qu'on fait le samedi soir. Le reste du temps, on vit sa vie de son mieux, comme tout le monde."

     

    "Mais Rampa se rappelait à quoi ressemblait le Paradis, et les points communs avec l'Enfer ne manquaient pas. Pour commencer, impossible de boire un bon coup ni dans l'un ni dans l'autre."

     

     

    "Dans quel monde vivrait-on si les démons commençaient à se faire mutuellement confiance?"

     


    votre commentaire