• Le Chant des sorcières, tome 3

    Le chant des sorcières Tome 3 de Mireille Calmel

     

    Résumé officiel : 1484. À la cour de Philippine de Sassenage, le danger est désormais partout. Autour du Prince Djem et de leur amour secret. Autour de Jeanne de Commiers. L'heure est proche où la prophétie doit se réaliser, et Marthe la maléfique redouble de vigilance et d'acharnement. Pourtant, la résistance s'organise. Le baron Jacques et Algonde se sont alliés. Par les pouvoirs magiques qu'elle a déjà manifestés, Elora, l'enfançonne de Mathieu et d'Algonde, incarne l'espoir. Pendant ce temps, de l'autre côté de la Méditerranée, la belle Égyptienne Mounia, emportée par sa passion pour le chevalier Enguerrand, tente à la fois d'échapper aux assassins lancés sur ses traces. et de trouver la carte qui rouvrira les portes des Hautes Terres. Auront-ils, tous, le courage d'aller jusqu'au bout d'eux-mêmes ? L'amour sera-t-il assez puissant pour déjouer cette partie qui semble gagnée d'avance dans l'esprit démoniaque de Marthe et de Mélusine ? C'est ici et maintenant que le destin d'Algonde se joue. Aura-t-elle le cran nécessaire à son accomplissement ? Pour une ultime fois, sauver les siens ?

     

     

    Vous avez déjà eu la sensation d'un vide absolu en terminant un livre? En plus ce livre se termine sur une fin qui n'en est pas une et il y a une duologie qui suit cette trilogie...

    Ce livre est d'une cruauté sans nom, autant pour les personnages que pour le lecteur. Les événements nous mettent sur les nerfs, on ne peut pas s'empêcher de trembler et de s'inquiéter pour les personnages (bon, pas tous, je crois que j'ai rarement autant haï certains personnages du livre...)!

    C'est cruel aussi car on voit la fin qui s'approche, on a envie de crier à certains de ne pas faire ce qu'ils ont prévu, plus envie de tourner les pages de peur de ce qui va se passer.... Et d'un autre coté, comment envisager de les abandonner? Une tension tout le long du livre, que dis-je? Tout le long de la trilogie qui ne retombe même pas à la fin et nous laisse encore plus pantelant que durant la lecture.

    L'écriture de l'auteur est toujours aussi géniale, ce livre comporte encore plus de dates et personnellement, ça me donner vraiment l'impression d'être dans une histoire réelle (oui oui, je sais Mélusine, Merlin et compagnie n'existent pas mais je trouve ça formidable cet ancrage dans la réalité!)

    Je pourrais vous parler pendant des heures de ce livre mais honnêtement? J'aurai trop peur de vous en dire trop, c'est un livre qui se lit, qui se découvre et dont on n'a aucune envie d'être spoilé...

     

    Une fois encore, je ne peux que vous encourager à lire ce livre, malgré sa grande cruauté et celle de certains personnages.... Parce qu'il est magique et qu'au fond, on y découvre une part de la vie des gens à ce moment charnière entre le Moyen Age et le début de la Renaissance! Allez, direction les libraires !   


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :