• Le hollandais sans peine de Marie-Aude Murail

    Le hollandais sans peine

    de Marie-Aude Murail (Auteur) Michel Gay (Illustration)

     

     

    Résumé officiel : Doué pour les langues ou espiègle, Jean-Charles ? En tout cas, en un séjour linguistique en Allemagne, il réussit à jouer un bon tour à son papa, à se faire dispenser de devoirs de vacances, à se couvrir de la gloire des sauveteurs et… à se faire un nouvel ami !

     

     

    Mon avis : 

    J'ai découvert ce livre par alors que j'étais déjà une adulte et d'une manière plutôt particulière : on me l'a lu. Assez étrange quand on a 26 ans mais pas désagréable surtout que l'histoire est vraiment très bien !

    C'est une histoire drôle et vraiment originale. On suit un petit garçon qui ne veut pas travailler et faire son cahier de vacances pendant les vacances et qui finit par se retrouver à devoir inventer une nouvelle langue (ce qui est quand même bien plus compliqué !)

    J'aime cette histoire parce qu'elle est pleine d'humour à deux niveaux différents, il y a d'abord un niveau vraiment très enfantin avec des mots inventés aux sonorités propres à faire rire les enfants mais elle est aussi drôle d'un point de vue d'adulte. Il y a des situations vraiment très cocasses qui ne pourront pas ne pas vous tirer au moins un sourire.

    J'apprécie aussi beaucoup le côté original de ce livre qui n'est pas une leçon de morale pour les enfants (comme cela arrive souvent dans les romans pour enfants, pas toujours mais souvent...). Le héros n'est pas un petit garçon très honnête et dans la littérature classique jeunesse, il devrait en payer les conséquences mais là, il s'en sort relativement bien et ce petit changement est assez frais.

     

    Les personnages sont un peu caricaturaux mais assez attachants, on trouve une bonne dose de cynisme qui doit échapper aux enfants mais qui rend tout beaucoup plus intéressant pour les adultes.

     

    Si vous avez envie d'une petite friandise littéraire que vous ayez de 7 à 77 ans, n'hésitez pas à vous lancer dans cette petite lecture (très petite, je pense que vous devriez en avoir pour une petite demi-heure surtout si vous êtes plus proches des 77 ans que des 7 ans)!

     

    Point qui mérite le détour aussi dans ce livre, c'est la manière dont il montre à quel point la langue peut être décidée de manière totalement arbitraire ! Pourquoi une porte s'appelle une porte et pas autrement ? Certes dans la langue française, on peut retrouver l'étymologie des mots mais si on prend les langues à l'origine de la nôtre, qu'est-ce qui fait qu'un chien en latin était un "canis"... Sans entrer dans les détails, quand on arrive à un certain âge, ce livre peut nous amener à se questionner...

     

     

    Au cas où ça ne serait pas encore très clair, je vous conseille évidemment de vous plonger dans ce livre.


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :